Traumatismes thoraciques

Les traumatismes thoraciques fermés contribuent significativement à la mortalité des patients traumatisés en raison du nombre d’organes vitaux intra-thoraciques. Ils sont la deuxième cause de mortalité parmi les lésions graves après les traumatismes crâniens. Une étude est en cours, en collaboration avec les médecins de l’accueil d’urgence traumatique de l’hôpital Edouard-Herriot et du Samu 69. L’objectif est d’analyser de façon fine la fréquence, la nature et la gravité ainsi que l’évolution de ces lésions sur cette zone riche en organes cibles au cours de la période 1996-2015. La recherche de facteurs de risque de gravité sera faite par une analyse en régression logistique.