Observatoire Rhône-Alpes du traumatisme (Orat)

En 2011, par le biais d’un mécénat, la Macif a accepté de financer une extension géographique sur le département de l’Ain, ainsi qu’une extension thématique aux autres types d’accidents : vie courante et travail, en s’appuyant sur le même réseau de services hospitaliers. Ce dispositif a donné naissance à l’Observatoire du traumatisme de l’Ain. Le recueil a démarré en janvier 2013 et s’est poursuivi jusqu’en décembre 2014. Il a permis d’inclure près de 42 000 victimes. La saisie des données est terminée et la validation est en cours. Un article présentant la base et les premiers résultats est prévu, ainsi que 6 autres analyses, menées par l’Umrestte et/ou Rescue : les chutes dans le cadre des transports ou non, les accidents du travail, les inégalités sociales et l’alcool, les blessés graves, les personnes âgées ainsi que l’ITT. Ces thématiques nouvelles, en particulier les accidents de la vie courante, ont renforcé notre collaboration avec Santé Publique France (Direction des maladies non transmissibles et traumatismes). Le 27 mai 2016, nous avons participé au séminaire Epac organisé par Santé Publique France et qui a réuni une soixantaine de personnes sur la thématique des accidents. Cette première expérience d’extension n’a pas pu être pérennisée faute de financement.


Prost C, (sous la direction de Carlos El Khoury et Amina Ndiaye). Évaluation de la prise en charge aux urgences des accidents de la vie courante chez les patients âgés de 75 ans et plus. Étude prospective observationnelle. (Thèse de médecine) [Thèse de médecine], Université Claude Bernard Lyon 1; 28 avril 2015.

Layet V, (sous la direction de A. Ndiaye). Accidents de la vie courante chez l’enfant : analyse des données de l’Observatoire Rhône-Alpes du Traumatisme. Évaluation de l’Abbreviated Injury Scale dans la mesure de la gravité lésionnelle, Université Claude Bernard Lyon 1;24 mars 2015.