Les victimes décédées

Les personnes décédées immédiatement sur les lieux de l’accident sont signalées par les équipes du Samu. Les unités de médecine légale font aussi partie du dispositif de recueil des personnes décédées.

Les rapports d’autopsie ou d’examen externe associés à des radiographies corps entier ou scanner permettent de préciser les lésions responsables du décès, d’identifier les victimes. Les procès verbaux des Forces de l’Ordre adossées au dossier constituent une excellente source d’information sur les circonstances de l’accident et le lieu de survenue.
L’autopsie met aussi en évidence des pathologies préexistantes, connues ou non, qui peuvent être à l’origine directe de la survenue de l’accident et/ou du décès. Les données précises relevées lors de l’autopsie vont alors servir d’éléments de discussion pour une expertise soit dans la recherche de l’imputabilité de l’accident de la circulation à une pathologie ancienne, soit dans la recherche de l’imputabilité de la survenue du décès post traumatique à une complication médicale.