Deux-roues motorisés : causes et conséquences des accidents (Secu2RM)

Fort de notre expérience sur l’accidentalité des cyclistes, nous avons répondu à un appel d’offre de la Fondation de sécurité routière en vue de dresser un bilan sur les deux-roues motorisés. Le projet a été signé en juillet 2015. Il inclut la participation d’autres laboratoires de l’Ifsttar (LBA, LBMC) ainsi que l’université de Strasbourg et le Ceesar. Les objectifs sont (1) de quantifier l’importance des situations accidentelles spécifiques aux 2RM, en termes de conflit avec les autres usagers (en liaison avec leur perception et leur dynamique) et d’interaction avec l’infrastructure, en particulier en cas de perte de contrôle, (2) de mesurer précisément les enjeux en termes de conséquences corporelles et (3) d’évaluer la qualité de la prise en charge par les services d’accueil d’urgence vitale. Une thèse centrée sur le premier point a débuté en mai 2015.

Le Registre a été utilisé comme base de sondage pour contacter les accidentés en 2RM des cinq dernières années disponibles du Registre, afin de leur proposer une enquête postale. Celle-ci porte essentiellement sur les raisons pour lesquelles ils ont eu un accident corporel, en insistant sur les spécificités de ces véhicules en termes de comportement dynamique et d’usage.

Le Registre a également été utilisé pour produire un livrable sur les bilans lésionnels des usagers de 2RM, comparés à ceux des occupants de voiture. L’article correspondant est en cours d’écriture.